The age of the world : Mathieu Lehanneur

0

Pyramides des ages  : une réflexion sur notre espérance de vie !


Le designer parisien Mathieu Lehanneur va exposer chez Issey Miiyake (Paris) « The Age of the World », un ensemble d’urnes représentant les pyramides des âges de la population des pays du monde. Les récipients en céramique sont constitués de 100 couches, chacune représentant une année de vie, la naissance à la base et la mort au sommet.

Age of the world Mathieu Lehanneur Age du monde par Mathieu Lehanneur

Age of the world Mathieu Lehanneur

France, USA, Japon, Égypte, Russie… les pyramides des âges des populations des cinq pays moulés en 3D, nous amène a réfléchir sur l’évolution (le vieillissement) de la population. Quittez les statistiques, les tableaux et les graphiques pour vous laisser envoûter par ces curieuses représentations.

Ces pagodes en terre cuite émaillée traduisent l’espérance de vie. De bas en haut il y a 100 strates qui représentent les 100 dernières années. La réflexion qui découle de cette exposition porte essentiellement sur notre espérance de vie et le vieillissement de notre population.

Lieu de l’expo :

“L’âge du monde” par Mathieu Lehanneur
chez Issey Miyake
11 rue Royale
75008 Paris
au mois d’octobre 2009 durant la Fashion Week

Mathieu Lehanneur naît le 29 Août 1974 à Rochefort.

En 2001, pour son projet de fin d’étude à l’École nationale supérieure de création industrielle de Paris, il s’intéresse aux médicaments. Il obtient la bourse ANVAR.

Après son diplôme, il collabore avec l’architecte François Roche de l’agence R&Sie, avec lequel il dessine les meubles et luminaires pour le restaurant B-Mu, un projet de musée d’art contemporain à Bangkok. La même année, il fonde sa propre agence qui travaille sur du design produit et du design d’exposition.

En 2003, il travaille en tant que directeur du post-diplôme « Design & Recherche » de l’École supérieure art et design de Saint-Étienne. En 2005, le MoMA à New York fait l’acquisition des 10 objets thérapeutiques.

En 2006, il remporte le grand prix du design de la ville de Paris. Il présente également cinq objets où le designer travaille sur les flux comme l’air, le son, la lumière… qui agissent sur l’homme. Il en fait l’hypothèse que l’on va pouvoir utiliser des objets en modifiant les flux pour qu’ils en soient le plus bénéfiques pour l’homme.

Aujourd’hui il vit et travaille à Paris.

L’équipe Uaredesign

Partage

A propos de l'auteur

Laisser un message