Nanimarquina : des tapis d’exception pour des intérieurs exceptionnels.

0
Nani Marquina fête les 25 ans de sa marque

Nani Marquina fête les 25 ans de sa marque

 

Nanimarquina, la marque barcelonaise a fêté son 25è anniversaire en 2012 ; 25 années marquées par la passion d’une femme pour le tapis, un objet du quotidien qu’elle s’attache à sublimer. Le design est inscrit dans le code génétique de la famille Marquina et Nani, très jeune, découvre cet univers à la maison à travers le travail de son père, Rafael, qui compte parmi les designers influents des années 60 ; il créé en 1961 la burette à huile qui porte son nom et qui reste aujourd’hui un objet iconique du design espagnol, toujours présent sur les tables. Il reçoit d’ailleurs à cette occasion le prestigieux prix du FAD, l’organisme de promotion des arts et du design catalan au rayonnement international, que dirige actuellement sa fille pour une période de 4 ans.

 

Rafael Marquina et le célèbre huilier qui porte son nom.

Rafael Marquina et le célèbre huilier qui porte son nom.

 

C’est dans ce contexte artistique et culturel que Nani évolue et découvre peu à peu sa passion, puis son talent, pour le design. Il y a 25 ans en Espagne, quand Nani décide de créer son atelier, les tapis étaient souvent réduits à leur seule fonctionnalité, ne laissant que peu de place à la fantaisie et à l’originalité. Partant de ce constat, la créatrice imagina ses premières collections de tapis design en s’attachant à jouer avec les formes, les couleurs et les textures.

Forte d’un accueil enjoué et enthousiaste de la part du public, Nani Marquina tisse des liens avec des designers, stylistes et décorateurs ; elle voyage en Inde où l’art du tapis est ancestral et se communique à travers les générations au moyen de savoir-faire inégalés. La production Nanimarquina est aujourd’hui localisée en Inde où les tissages sont faits à la main selon des méthodes traditionnelles.

 

 

La marque, sous l’impulsion de Nani, prend part à la vie locale et participe au développement économique de la région, au travers de projets de scolarisation et de santé. Nanimarquina travaille en collaboration avec l’association Care & Fair qui combat contre le travail des enfants ; les sociétés reversent à l’association une partie du produit de leurs exportations pour financer des écoles, des dispensaires de santé, des équipements sportifs… Mue par cette dynamique, Nani Marquina crée en  2008  le projet Kala, un concours de dessin destiné aux enfants des artisans du tapis : les dessins sélectionnés ont permis de mettre au point le tapis Kala, dont chaque vente dégage 150€ pour le financement d’une école. Aujourd’hui le projet Kala permet le fonctionnement d’une école de 350 élèves à Bhadohi, un petit village rural de l’Inde, proche du Népal.

 

Le catalogue compte à ce jour une multitude de créations aux signatures éclectiques : Javier Mariscal, la styliste espagnole Sybilla, Cristian Zuzunaga, Ron Arad, Marti Guixe, Michael Lin, les frères Bouroullec… et Nani Marquina. Un melting-pot culturel et bouillonnant qui marque la maison du sceau de l’exception.

Sur le même sujet : http://nanimarquina.com/

 

Partage

A propos de l'auteur

Laisser un message