Le Bio-Design, une histoire qui continue…

1

Ce mouvement qui actuellement fait un retour en force, poussé par l’essor du développement durable, n’est pourtant pas nouveau puisqu’il date des années 60.
Initié par l’allemand Luigi Colani, le Bio-Design est un courant conceptuel du design industriel. La démarche vise à s’inspirer des solutions techniques qu’offre la nature pour répondre à des problèmes de conception d’objets industriels. L’aspect curviligne découle de cette observation et répond à un impératif d’efficacité et d’optimisation des formes.

Luigi Colani, spécialiste de l’aérodynamisme automobile, adaptait déjà des formes organiques à différents types de produits. Ce précurseur visionnaire pensait déjà en courbes alors que la mode était aux lignes droites et anguleuses. « La ligne droite n’existe pas dans la nature » affirme-t-il.

Exemples de Bio-Design :
* une carrosserie automobile peut s’inspirer de formes biologiques pour réaliser des économies importantes de carburant
* une coque d’appareil photo épouser la forme de la main pour obtenir une ergonomie optimale (voir Canon T-90 de Luigi Colani)

biodesign1

On trouve donc facilement des objets aux formes courbes, organiques, ergonomiques sous l’appellation « biodesign », comme la « Mushroom lamp » de Simon Duff. Outre le design particulier de cette lampe à posée sur le sol, les matériaux utilisés sont très “vert” avec un éclairage basse tension (LED), de la résine ABS recyclée, et du polymère organique bio-dégradable…

lampe-champignon-simon-duff

Partage

A propos de l'auteur

Un commentaire

Laisser un message